Adaptabilité et développement : les piliers de CosmétiCar Cassis-Bandol

Actualité CosmétiCar

Depuis de nombreuses années, la franchise de lavage auto sans eau est un secteur en pleine croissance. En effet, ce domaine est porteur de résultat et plébiscité par de plus en plus de personnes en reconversion professionnelle ou qui souhaitent entreprendre en étant accompagnés.

CosmétiCar a su créer un véritable engouement en créant son réseau de lavage auto sans eau. Depuis plus de 15 ans, la marque développe ses agences et en compte à présent plus de 100 en France, en Suisse et en Espagne.

Aujourd’hui, nous prenons l’exemple de CosmétiCar Cassis-Bandol. Hovhannès, son dirigeant, a créé son entreprise en Février 2020, avant la crise sanitaire. Nous avons pu lui poser quelques questions pour en connaître davantage sur cette année précédente.

Pouvez-vous présenter votre agence ? Salariés ? Embauche ?

L’agence Cassis-Bandol intervient dans la région PACA, entre Cassis, Bandol et Signes. Nous avons le plaisir de travailler au sein d’un cadre de vie très agréable, aux côtés de la mer et du soleil.

Il est également très appréciable de collaborer avec de jolis véhicules de prestige. En effet, nous nous situons proche du circuit du Castellet.

Notre agence possède un salarié depuis le 1er octobre 2020. Il est difficile d’embaucher sur ce

genre de poste car il faut être un technicien mais également un commercial, avoir le sens de la

communication et adopter une certaine prestance.

Nous côtoyons des clients assez aisés qui n’hésitent pas à signaler si le spécialiste ne leur

convient pas.

Quels points positifs relevez-vous pour l’année 2020 ? Et pour la reprise de l’économie ?

L’année 2020 à été difficile pour moi car peut de temps après avoir débuté l’activité, le Covid nous a stoppé 2 semaines après le début. Il était donc délicat de démarcher et de travailler.

A la moindre occasion, que ce soit sur internet ou par téléphone, il ne fallait jamais louper le premier contact avec les clients, ce qui nous a permis de maintenir un minimum d’activité.

Comme toutes les entreprises, nous avons simplement pris des précautions afin de rassurer les clients mais cela n’a pas réellement modifié nos interventions.

Nous avons su nous adapter et nous sortir de cette crise, mais j’attends beaucoup de la reprise économique.

Quelle est votre journée type ?

Mon technicien est en gérance, seul, il sait prendre des rdv, communiquer avec les clients. La veille il prend le temps d’envoyer un message à tous ses clients pour leur rappeler le rdv et ainsi adapter s’il y a eu des changements.

Sur place il vérifie avec le client le service demandé et ses besoins pour savoir si cela va suffire ou s’il y a de la vente supplémentaire à faire.       

Grâce à l’équipe du siège, vous sentez-vous accompagné ?

L’équipe du siège reste au contact et répond a mes demandes dès que besoin. J’essaie toutefois de rester autonome et développer mon activité par moi-même en faisant appel au pôle en cas de réelle nécessité.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion