Mickaël crée son entreprise éco-responsable en Normandie

01 Mar 2022 CosmetiCar Actualité CosmétiCar

Fort de son réseau de plus de 110 agences à travers la France, la Suisse et l’Espagne, CosmétiCar accompagne Mickaël dans l’ouverture de son entreprise éco-responsable dans l’Eure. Le dirigeant de l’agence Vernon-Evreux nous partage son expérience et nous parle de sa région, la Normandie.

 

4 questions à Mickaël MALHERBE

Pourquoi avoir choisi de vous lancer dans l’aventure CosmétiCar ?

L’an dernier, mon ancien employeur a du mettre en place un plan social avec des mesures d’incitations aux départs volontaires et des accompagnements dans la création d’entreprise.

 

Après avoir passé 22 ans dans un grand groupe automobile, je me suis dit que c’était la bonne occasion pour repenser ma vie professionnelles.

 

Toutes le conditions étaient réunies pour franchir le cap : mon âge, ma situation personnelle et les aides de mon employeur. Alors j’ai sauté le pas.

 

La seule condition que je m’étais imposé était de devenir indépendant, et n’ayant jamais créé d’entreprise, la solution de la franchise m’est apparue la plus simple.

 

J’ai donc complété mon profil sur le site « Observatoire de la Franchise » puis j’ai reçu de nombreuses offres, CosmétiCar me paraissait être la plus intéressante.

 

Rapidement je me suis aperçu que CosmétiCar répondait en tout points à mes critères.

Un investissement raisonnable, une activité plaisante et épanouissante, un lien direct avec les clients et surtout une activité soucieuse de l’environnement.

Quel est ton parcours ? Quel est ton lien avec l'automobile ?

Etant mécanicien diéséliste de formation et ayant toujours exercé un métier en lien avec l’automobile, la totalité des propositions de franchises étaient en rapport avec l’automobile.

 

Effectivement après 22 ans dans le secteur automobile à divers postes : mécanicien motoriste en usine, préparateur de prototypes, préparateur de véhicules laboratoires, gestionnaire de pistes d’essai…, mes centres d’intérêts ont évolué et le respect de l’environnement est devenu une priorité à mon sens.

 

Alors pouvoir concilier mon goût pour l’automobile avec une activité éco-responsable est une chance inouïe.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

Dans un premier temps je souhaite créer et développer mon réseau et surtout mon carnet de clients. Une fois cela fait, la fidélisation sera ma priorité pour m’assurer un Chiffre d’Affaire croissant pour les deux premières années.

 

Si le contexte est favorable par la suite, j’aimerai pouvoir embaucher pour reprendre la prospection pour développer et ainsi exploiter pleinement mon secteur.

En quoi d’après-vous CosmétiCar est positif pour votre région ?

CosmétiCar est positif pour ma région autant que pour les autres. C’est selon moi la solution la plus complète pour répondre à l’ensemble des contraintes des clients : le manque de temps, la pénibilité du lavage par soi-même, des résultats souvent décevants et le soucis environnemental.

 

Avec CosmétiCar, le lavage de véhicule est facilité à l’extrême, le client ne se déplace plus, il dispose de son temps et son véhicule est lavé n’importe où dans le respect de l’environnement.


Articles similaires

Derniers articles

Changement de Dirigeant pour l’agence CosmétiCar Centre-Vendée : en savoir plus sur son nouveau dirigeant !

10 ans, ça se fête !

On parle de nous : J2R Auto !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion